samedi 11 octobre 2008

Helpdesk

Plusieurs lectrices m'ont fait part de leur difficulté à poster des commentaires dans mon blog. Claudine (future blogueuse?) m'a même demandé de consacrer mon prochain message à un exposé sur la question. D'où ce qui suit.

Sauf erreur de ma part, il suffit de cliquer sur le lien "commentaires" situé en bas du message auquel on souhaite réagir. Ne reste ensuite qu'à suivre les instructions (c'est peut-être ça le problème?!?)

Je constate que les personnes ayant formulé ces demandes ont deux caractéristiques en commun. Je préfère taire la première, par crainte des réactions que cela provoquerait chez certaines autres lectrices que je sais très sourcilleuses sur ce point.

La seconde caractéristique est que ces demandes proviennent toutes, si je ne me trompe pas, de bibliothécaires. Je mets donc en ligne un petit cours de rattrapage pour bibliothécaires, en espérant que cela provoquera, d'une manière ou d'une autre, le résultat escompté. J'attends donc ton commentaire, Claudine!

1 commentaire:

claudine a dit…

Hello Marc!
Je te rassure les bibliothécaires n'ont plus l'apparence de moines copistes et nos collections n'ont plus la forme de "volumen". Désormais, nous pouvons être de belles blondes sulfureuses et même que des lecteurs ne viennent plus que pour lire, aussi pour contempler. Il est vrai que nous en sommes encore aux prémisses des nouvelles technologies. Nous ne connaissons pas toutes les modalités fonctionnelles de ces étranges créatures que nous peinons à appeler "collections numériques". De là à utiliser la machine qui nous permettrait de les consulter.... nous laissons cela à nos lecteurs avertis qui se font une joie de montrer leur nouvelle virilité technologique à notre belle blonde sulfureuse (cf supra).
Néanmoins, si nous, bibliothécaires, étions très médisantes, nous te dirions que nous n'avions pas vu où se situait la partie "commentaires" car nous n'avons tout simplement pas été jusqu'au bout de la première phrase ou de la première image! Mais comme nous sommes de gentilles bibliothécaires, nous avouons, avec toute la sagesse inhérente aux gardiennes du temple du savoir, que nous sommes de véritables ignorantes. Cependant, cette ignorance sied tellement bien à une femme! sinon que resterait-il aux hommes, n'est-ce pas ?
En conclusion, ton blog est super et je vais de ce pas créer le mien pour te faire une concurrence déloyale. J'ai une idée, puisque je ne voyage pas, je te ferai découvrir les endroits, ainsi que les créatures les plus insolites de Paris. Tu imagineras que je suis dans un pays lointain inconnu des explorateurs. Ce sera le défi Claudine de la fin 2008 (début 2009 ne nous avançons pas trop).
De gros bisous de la part de deux bibliothécaires que tu as, avoue-le, la chance de connaître! Claudine